Nov 30, 2013

La première PhotoBook Jockey Session en France @ PhotobookFest 2013

Le 16 novembre 2013, Annakarin Quinto et Sadreddine Arezki lancent la première Photobook Jockey Session en France.

Mais qu'est-ce donc ?!

Les PBJ sessions sont créées en 2012 par des étudiants de la BlankPaper School à Madrid dans le but de proposer une nouvelle façon de découvrir la photographie. Tout comme un DJ classique, le bookjockey expose à son public une découverte d'oeuvres qu'il entremêle à sa façon, créant sa narration personnelle.

La session n'est pas formatée par des règles définie, chaque bookJokey est libre de suivre sa propre idée de la performance. J'ai donc demandé à Annakarin et Sadreddine de raconter leur vision de la PBJ Session, à vif juste quelques instants après avoir vécu l'expérience inédite !

Sadreddine : Lorsque Emilie et Pablo me l'ont proposé, je ne voyais pas du tout ce que ça pouvait être. Puis très vite, j'ai pensé que faire une sorte de ping pong à deux serait plus intéressant plus enrichissant pour moi et pour les spectateurs, j'ai donc été très content quand Annakarin a accepté de le faire. Il s'agit d'un jeu de libre association d'idées et d'émotions photographiques un dialogue à plusieurs voix images entre nous et avec les spectateurs.

Annakarin : Il me semble que cela puisse devenir un nouveau langage, une manière de décrypter le monde au travers et au-delà des images. Il y a aussi toute une gestuelle à inventer. Cela interroge sur ce qu'est une image et comment faire passer un message, comment communiquer, au travers et au-delà des mots et du corps.

Quels sont les livres que vous avez présenté et quels sont vos préférés ?

Lines of my Hand - Robert Frank
Everybody's card  - Martine Derks / Xavier Fernandez
Selfportraits : Vivian Maier
Sasha - Claudine Doury
Framing the West - The Survey Photographs of Timothy H. O'sullivan
Back to Mama - Sven Jacobsen
Polaroids & selfportraits - Walker Evans
Hide and seek - Beata Szparagowsk
Selfportraits : L.Friedlander
Brisées - Helen Sear
L'Europe du silence - Stéphane Duroy
Open See - Jim Goldberg
Farewell to Bosnia - Gilles Peress
Letizia Battaglia : Passione Giustizia Libertà
Black Album :  Stanley Greene
Typology of human language -  Lionel Bayol Thémines
Anticorps - D’Agata
American Night - Paul Graham
Noces : Gilbert Fastenekaens
Un jour après l'Eclipse - Laurent Champoussin
I see around me tombstones grey - Stefano Marchionini
Paris 88/89 - Moriyama

Sadreddine : Difficile d'en choisir car la sélection est déjà un choix sur beaucoup de livres que j'aime, je suis plus attiré par des œuvres de photographes que je suis de livre en livre comme Robert Frank, Stéphane Duroy.

Annakarin : Il m'est très difficile de répondre à cette question. J'aime tous ceux que je possède.

En posséder est un choix, un coup de foudre presque un désir d'amour réciproque.

Je suis le plus souvent attirée par les livres qui deviennent des objets et des œuvres "per se", qui dégagent une attention portée à eux-même ou au sujet exploré.

J'adore les livres de photographie qui décryptent voir déstructurent la notion d'image elle-même ou qui s'en servent comme on s'en servirait au cinéma.

En vous le disant, je me rend compte que ce sont les même clefs qui structurent ma propre recherche. Choisir un livre est probablement un aveu autobiographique.

Dans la liste ci-dessus, si je devais vraiment en choisir en restant le plus serrée possible ce serait :

Everybody's card  - Martine Derks / Xavier Fernandez
Open See - Jim Goldberg
Typology of human language -  Lionel Bayol Thémines

parce qu'ils répondent à des questionnement intimes actuels dans mon propre travail.
Et si quelqu'un veut m'offrir Black Album :  Stanley Greene et/ou L'Europe du silence - Stéphane Duroy cela ferait de moi la plus heureuse des femmes.

Comment avez-vous préparé la session ?

Annakarin : Sadreddine était censé faire la performance tout seul et m'a entraînée. Alors tout naturellement j'ai attendu sa liste de livres et m'y suis glissée comme eau qui coule. Disons que son choix a constitué la charpente et que j'ai avec mes choix tenté de relier tout cela, de créer une continuité de forme ou de sens. Plus de sens que de forme d'ailleurs.

Pour la musique, cela a été l'inverse. Une fois le déroulement fixé et ayant peur que ce soit ennuyeux (nous pouvions aussi parler mais nous avons opté sans se le dire vraiment pour du silence) j'ai proposé un choix à Sadreddine qu'il est venu enrichir avec son humour et sa culture légendaires.

J'ai alors construit une bande son qui me semblait accompagner la progression.

Dans la mesure où le choix de livres était assez sombre, j'ai aussi tenté de terminer sur quelque chose de plus joyeux et entraînant. Et la bande son permettait de donner un rythme et un sens à l'ensemble.

Pour la durée, elle s'est imposée un peu comme cela, ni trop long ni trop court. Comme il s'agissait d'une première fois et en partie d'une improvisation nous nous sommes fixé une contrainte de temps qui nous semblait raisonnable.


Merci à Annakarin et Sadreddine !
Plus d'informations sur les PhotoBook Jockey Sessions, ici !


AKINA workshop @ PhotobookFest 2013

J'ai eu le plaisir de rencontrer le duo d'éditeurs anglais AKINA BOOKS, Valentina Abenavoli et Alex S. Céline, qui organisait leur tout premier workshop spécialement à l'occasion du PhotobookFest à Paris.

Les organisateurs du festival avait choisi le Bar Floréal, un joli choix, pour héberger cet atelier.

Les participants avaient apporté leurs images sur le thème CROSS BORDERS pour apprendre l'édition/séquençage du matériel photographique et confectionner leur propre livre "handmade" à reliure japonaise.

Nov 30, 2013

Pablo Picasso au 17ème Paris Photo

Nous avons également invité Pablo Picasso à interroger le 17ème Paris Photo:

"Qui voit la figure humaine correctement ? Le photographe, le miroir ou le peintre ?"

A votre avis ?...

Nov 26, 2013

Emile Zola à Paris Photo !

Nous avons profité de la 17ème édition de Paris Photo pour inviter Emile Zola à partager sa vision avec les acteurs contemporains de la photographie :

"Vous ne pouvez pas dire que vous avez vu quelque chose à fond si vous n'en avez pas pris une photographie." (extrait d'une interview accordée par Zola à la revue anglaise the King, 1901)

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Nov 16, 2013

Découverte du Paris Photobook Club à l'occasion du PhotobookFest 2013 ce WE !

Pablo Porlan et Emilie Hallard ont créé en avril dernier le Paris PhotoBook Club.

Ils organisent ce week-end le premier PhotobookFest parisien pour partager avec le plus grand nombre leur passion pour le livre photo et l'auto-édition.

Un évènement qui se veut gratuit, convivial et festif, à découvrir donc du 15 au 17 novembre !

http://parisphotobookclub.wordpress.com/

http://lephotobookfest.wordpress.com/